Polaris Slingshot automatique, enfin!

Polaris Slingshot automatique, enfin!

avril 9, 2020 2 Par Sébastien Boudreau

Un vent de renouveau


Et oui, nouveauté pour 2020, Polaris nous arrive avec un sligshot revisité, plus puissant avec en option une transmission automatique nommée AutoDrive. Enfin direz-vous, et avec raison, puisque depuis la sortie du véhicule en 2015, seule une transmission manuelle était offerte.

Pour qui? Pourquoi?

À qui s’adresse le Slingshot et quelles sont ses compétiteurs directs? Questions difficiles à répondre qui m’amènent même à me demander s’il ne s’agit pas au final de questions sans réponses. Prenons quand même la peine de tenter d’y répondre. Une chose est sûre, ce Polaris ne s’adresse pas à ceux qui désirent passer inaperçus. Ce véhicule fait tourner les têtes peu importe le modèle ou la couleur choisie. En effet, Polaris met l’emphase sur le style et l’attitude de son bolide, d’où la raison d’offrir une liste d’options très complète dans le but de “customiser” son achat.

Y a-t-il des compétiteurs dans la salle?

Hummm! Je ne crois pas, le slingshot est un véhicule unique. Pour ce qui est des ventes, je dirais que son plus près compétiteur est le Spyder de Can Am, mais la position et le style de conduite n’est pas du tout pareil. Certains diront le T-Rex de Campagna, heuuu non! À mon avis le T-Rex tire son épingle du jeu beaucoup plus sur un circuit que sur la route. Loin d’être le même confort, le même prix et surtout la même puissance. Finalement on pourrait peut-être y aller avec le petit roadster de Mazda le Mx-5. Là, je suis un peu plus d’accord. Position de conduite, prix et puissance se rapprochent énormément, mais le slingshot reste un achat plus marginal avec un “feeling” au volant qui se démarque. Il suffit d’en essayer un une fois dans sa vie pour comprendre que rien n’est similaire.

En passant, merci à mon chum Ghislain Lagacé de chez Moto Rive-Sud à Lévis de m’avoir permis un petit “road test”.

Vroum vroum…

Qu’en est-il du modèle 2020? Vous souvenez-vous du moteur GM 4 cylindres 2.4L qu’on retrouvait dans le Aztek et le Cobalt en autre? Non? C’est parfait comme ça! Bref, ce moteur est maintenant chose du passé. Et oui, il s’agissait du moteur qui servait également au Slingshot de 2015 à 2019. Il est maintenant remplacé par un moteur Prostar 4 cylindres de 2L. Ne vous y méprenez pas, il est plus puissant que l’ancien moteur. Le vieux 2.4L de 173hp à 6200 tours/minute laisse place au plus moderne 2L limité électroniquement à environ 200km/h développant 178hp à 8500 tours/minute pour le modèle SL (base) et ce même moteur sur-vitaminé à 203hp à 8250 tours/minutes pour le modèle R. J’imagine donc que c’est un moteur qui n’a pas peur de se faire brasser.

 

Quel est le prix de l’extravagance?

Le modèle de base débute à 33500$ et on parle de 38000$ pour le modèle R. Ajoutez ensuite quelques accessoires esthétiques afin de vous démarquer et vous optiendrez un total qui n’est pas à la portée de toutes les bourses. Par contre, si on le compare au Spyder, au T-Rex ou à la Mx-5, le prix semble honnête pour un véhicule malléable selon notre personnalité. Il ne vous reste plus qu’à l’essayer voir s’il vous convient!